Du Château la Mothe au Parc Sergent Blandan...


l'époque gallo-romaine...

Ce médaillon, scellé dans le mur de la cour du château, sur le fronton  de la porte sud, représente l'empereur Commode (180-192), fils de Marc-Aurèle.

Lieu stratégique à cette époque, au croisement d'anciennes voies romaines, l'endroit vit probablement la construction, sur une butte ou un tertre d'un fortin ou de maisons fortes entourées de fermes avec aux alentours de vastes exploitations agricoles.

 




Le Moyen-Âge...

 

Le lieu confirme sa place stratégique. Le CHATEAU DE LA MOTTE(*1) est alors une frontière entre le Dauphiné, "terre d'Empire" et le Lyonnais, "pays du Royaume"

 

(*1) Les mottes castrales apparaissent à partir de 10éme siecle. Tout d'abord réalisés en bois et en terre, ces édifices sont ensuite remplacés par des constructions en pierre

La Renaissance...

 

En Juin 1556, le Cardinal GARUFA, neveu et légat du pape Paul IV, attend plusieurs jours au CHATEAU LA MOTTE la fin des préparatifs de la réception de remise d'une épée bénite par le pape au roi Henri II.

En Décembre 1600, Marie de Médicis ,arrive à Lyon pour épouser Henri IV et s'arrête avec sa suite au CHATEAU DE LA MOTTE. 

En 1622, Marie de Médicis, revient au CHATEAU LA MOTTE, avec la jeune reine, Anne d'Autriche, l'épouse de Louis XIII, pour y attendre le roi revenant de Montpellier où il s'était rendu pour étouffer la révolte des protestants.On construit, dans le clos du château, un "petit palais" pour réunir toute la suite ainsi que les troupes. 

En septembre 1642, Monsieur, Gaston d'Orléans, frère du roi, loge au château, contraint par Richelieu de se trouver à Lyon, pour assister à l'exécution en "place des Terreaux" de Cinq-Mars et de Thou.

En 1662, les archives lyonnaises font mention de préparatifs faits au CHATEAU DE LA MOTTE, en vue d'y recevoir le roi Louis XIV qui doit entrer solennellement à LYON. 

Sans conteste cette époque fut la plus riche pour l'architecture du château

 

 

Pour en savoir plus sur l'histoire du site...

 

Voici un lien vers un article très complet, présenté sur le site de la Bibliothèque municipale de Lyon.

 

 

Le rapport sur les fouilles archéologiques réalisées par la Ville de Lyon

 

Entre avril et juillet 2009, le service archéologique de la Ville de Lyon, préalablement à l'aménagement du parc, a effectué un certain nombre de sondages afin de mieux connaître l'histoire militaire du site.

 

Vous pourrez accéder au rapport (accompagné de quelques photos) concernant ces fouilles en suivant ce lien.